Comment aborder le changement plus sereinement

Développement personnel : comment aborder le changement plus sereinement ?


Qu’ils soient choisis ou subis, les changements sont souvent synonymes d’opportunités et d’inépuisables sources d’inspiration. Alors, comment aborder ces périodes de transition en toute sérénité grâce au développement personnel ?

Apprendre à accueillir et à accepter le changement

Faire face au changement, c’est réussir à accepter ce que l’on ne peut pas changer. Les changements mènent vers une période de flottement, de transition et d’ajustement personnel qui peut dérouter et bousculer ses émotions, ses habitudes, ses convictions et ses croyances. Ils conduisent à se remettre en question, à sortir de sa zone de confort, et à s’égarer pour mieux se retrouver. Et cela peut parfois prendre du temps. Ce cheminement n’est ni élémentaire, ni linéaire. Laisser place à ses émotions, les ressentir, les nommer, les verbaliser est l’un des premiers pas vers l’acceptation.

 

change

Faire émerger sa nécessité et ses bénéfices

Tout changement ne se produit que sur l’autel de l’absence d’alternatives. C’est seulement lorsqu’il n’y a pas d’autres choix qu’il se réalise. C’est à ce moment précis que la magie opère : lorsque les bénéfices du changement sont plus puissants que ceux résultant de l’immobilisme ou de l’inaction, alors tout devient possible. Il existe diverses manières de se positionner et d’accueillir ces périodes selon : 
• L’adhésion et le degré d’ouverture au changement ; 
• Les ressources que l’on a ou dont on a besoin pour le réussir.

Expérimenter et trouver ses propres clés

Chaque histoire étant singulière, chacun peut réagir différemment face au changement. S’il y a plusieurs étapes dans ce processus, chacun ne le vivra pas de la même manière et les clés ne seront pas toujours les mêmes. L’aide aux changements et la démarche de développement personnel sont étroitement liés. Alors que la première aide à débloquer les comportements qui freinent son évolution, la seconde conduit à mettre précisément le doigt sur les blocages qui nuisent à son épanouissement dans tous les domaines (famille, travail, santé, vie sociale…).

Sortir de sa routine et introduire de nouvelles habitudes

Se lever plus tôt le matin, lire plus, mieux manger, rencontrer de nouvelles personnes… Dans un premier temps, il convient d’observer les mauvaises habitudes, puis de voir comment on peut les changer et se fixer de nouveaux objectifs. Par définition, changer une habitude bien ancrée prend du temps. On dit qu’il faut compter en moyenne 21 jours pour introduire durablement chaque changement, mais là encore tout dépend de sa situation personnelle et de ses objectifs. 

Dépasser la résistance au changement avec l’hypnose 

La méditation et l’hypnose peuvent aider à prendre conscience que le changement n’est pas une menace qui plane mais plutôt une condition de l’existence. Ces deux outils facilitateurs du changement permettent de comprendre ses réticences (peurs) et ses résistances (croyances limitantes) et d’apprivoiser ses ressources personnelles afin de les développer. Avec, à la clé, la promesse d’aligner son inconscient avec son désir conscient et d’aller vers une forme de lâcher prise. 

Libérer les mots pour guérir les maux avec l’écriture thérapeuthique

A la manière d’un journal intime, le journaling consiste à mettre par écrit (absolument) tout ce qui nous passe par la tête. Autrement dit, il s’agit d’une écriture libre de tout jugement et de toute contrainte. Cette pratique à but thérapeutique tend à se populariser depuis quelques années. Et pour preuve : les bienfaits de l’écriture sur la santé mentale et physique ne sont plus à démontrer. Selon James W. Pennebaker, professeur de psychologie à l’Université du Texas à Austin, les personnes qui écrivent plusieurs jours d’affilée sur leurs pensées profondes ou leurs traumatismes voient leur système immunitaire se renforcer. Le simple fait de mettre des mots sur ce que l’on ressent permettrait de mieux appréhender ses émotions mais aussi de faire le tri parmi les nombreuses informations que l’on reçoit au quotidien.

Astrologie avec Christophe Vandernotte

Mieux se connaître avec l'Astrologie

 

 

Mèmes astrologiques, signes du zodiaque en emojis, comptes Instagram dédiés, applications pour connaître sa compatibilité astrale… Depuis une dizaine d’années, l’astrologie n’est plus un loisir has been relégué aux dernières pages des magazines, mais fascine et suscite un véritable engouement, en particulier sur les réseaux sociaux. Se rassembler autour d’un langage et de repères communs permettrait de remettre du sens dans une société parfois déboussolée et fluctuante. Utilisée à des fins thérapeutiques, l’astrologie apporte des clés dans la compréhension de son identité et l’exploration de son individualité. L’étude de l’alignement des astres est même considérée aujourd’hui comme un outil d’empowerment. Aux États-Unis et en France, une nouvelle discipline a d’ailleurs vu le jour : l’astro-thérapie, qui consiste à utiliser l’astrologie pour résoudre ses conflits internes, dans une logique de développement personnel.

Se tirer les cartes pour éclairer ses décisions

La prise de décision est un facteur essentiel dans l’épanouissement personnel et dans l’accomplissement de soi. Pour ce faire, la cartomancie figure en tête des méthodes les plus en vogue. Désormais, la pratique du tarot ou des oracles n’est plus le seul fait d’illuminés à la recherche d’une aura mystique ou d’ésotérisme. De plus en plus utilisés comme des outils de connaissance de soi, ils peuvent être de précieux guides. Basée sur l’intuition et l’idée selon laquelle le hasard est significatif (c’est le principe des synchronicités), la divination permet de découvrir la face cachée, le secret, le mystère, l’inconnu en lien avec le non visible. Une autre voie qui amène un nouveau genre de réponses face au changement.

Se laisser guider par la nature

La science est formelle : la nature nous fait du bien. Du « Earthing » aux « bains de forêt » en passant par l’aromathérapie, les multiples bienfaits offerts par la Terre ne sont plus à démontrer. Une randonnée à la montagne, une balade en forêt ou une virée en bord de mer : ces instants de communion avec la nature sont autant de moments de reconnexion que l’on s’offre à soi-même et qui nous plongent dans un état de bien-être. L’aromathérapie, autrement dit l’art de soigner en utilisant des huiles essentielles, suscite également un intérêt croissant. Antibactériennes, antivirales, antifongiques, anti-inflammatoires, immunostimulantes : intégrer ces trésors thérapeutiques dans notre quotidien – avec quelques précautions d’usage – est également une manière de profiter des vertus curatives de la nature. Le marché du CBD connaît lui aussi une véritable envolée. Sous forme de fleurs, de résines, d’huiles ou de boissons, le chanvre fait de plus en plus d’adeptes. Réduire les symptômes du stress et de l’anxiété, augmenter le bien-être et la concentration, favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil, les promesses du cannabidiol sont nombreuses. Et si on se mettait au vert pour mieux vivre le changement ?

A LA UNE

Pour une transition sereine, en interdépendance avec les limites humaines et planétaires.

Laisser un commentaire